Immobilier : focus sur les principaux isolants naturels « durables »

La biomasse No Comments »

Vous cherchez un isolant pour votre habitat écoresponsable ? Avez-vous pensé aux isolants naturels tels que le chanvre, la laine de mouton ou la ouate de cellulose ? Le gros avantage de ce type d’isolants naturels, en plus d’être écologiques, c’est qu’il est possible de les utiliser quel que soit le style architectural de votre habitation et même dans des maisons ou des appartements anciens.

gros plans sur les différents isolants naturels que l'on utilise de nos jours que ce soit pour la construction ou la rénovation d'un bien immobilier.

Gros plan sur les différents isolants naturels que l’on utilise de nos jours que ce soit pour la construction ou la rénovation d’un bien immobilier.

Read the rest of this entry »

Faites installer un poêle à granulés par votre constructeur de maison en Saône-et-Loire

La biomasse No Comments »

Vous avez le projet de faire construire en Bourgogne, près de Mâcon ? Pensez à faire installer un poêle à granulés par votre constructeur de maison individuelle en Saône-et-Loire. Cet équipement constitue une bonne solution de chauffage dans un département qui se situe à un carrefour climatique : tempéré à tendance continentale, mais aussi méditerranéenne. Pas évident de se chauffer avec les variations de températures !

Le poêle à pellets permet alors d’ajuster la chaleur ambiante dans la maison. Il est très utile en complément du chauffage d’appoint l’hiver et pour réchauffer une pièce de vie lorsque les températures sont plus douces. Il est possible aussi dans certains cas, de l’utiliser comme chauffage principal.

Construction de maison neuve près de Mâcon : les avantages d’un poêle à granulés

constructeur maison saone et loire poele a bois

L’insertion d’un poêle à granulés dans la construction d’une maison neuve aux alentours de Lyon et partout ailleurs en France, présente un certain nombre d’avantages. Tout d’abord, cet équipement permet d’atteindre plus facilement les exigences de la RT 2012, concernant la consommation d’énergie primaire. Un poêle à granulés assure en effet un très bon rendement de chaleur. Ce mode de chauffage écologique fonctionne avec des petits morceaux de bois compactés : les pellets. Il va réguler parfaitement la température intérieure.

De plus, un poêle à bois est très facile à installer : il doit simplement être raccordé à un conduit de fumée. Il ne nécessite pas la pose de circuits de radiateurs, de plancher chauffant ou de raccordement au gaz. Ainsi, vous pouvez aisément intégrer la pose d’un poêle à granulés dans les travaux de construction et ce, dans un délai et budget limités. De plus, il est éligible au crédit d’impôt, car il utilise une énergie renouvelable : la biomasse.

L’installation de votre chauffage par votre constructeur de maison en Saône-et-Loire

Il est important de bien choisir votre constructeur de maison à Mâcon. Celui-ci doit réaliser une habitation bien achevée également sur le plan du chauffage, afin d’assurer votre confort et de vous permettre de faire des économies d’énergie. Faites attention à la qualité du matériel proposé. Privilégiez un constructeur qui travaille avec les meilleurs installateurs et fabricants de poêle à granulés, certifiés par les normes européennes ou françaises.

Un professionnel saura vous conseiller mais, sachez qu’au moment de la conception des plans de votre maison en Saône-et-Loire, il sera préférable de prévoir des espaces ouverts : le poêle à bois adore cela. Vous pouvez faire installer des canalisations pour encore mieux répartir la chaleur jusque dans les chambres, les étages, le couloir…

 

 

 

 

 

Biocarburant

La biomasse No Comments »

Biocarburant : définition et utilisation

Le biocarburant, appelé également agrocarburant, désigne les combustibles issus de la biomasse ou des déchets bio. Ces combustibles sont utilisés comme carburants dans le secteur des transports : ils représentent 2.7% des carburants à travers le monde.

L’utilisation des biocarburants est la meilleure façon de réduire l’émission des gaz à effets de serre. Ils peuvent également être considérés comme une alternative de combustibles fossiles qui sont limitées dans la disponibilité. Aujourd’hui, l’utilisation des biocarburants s’est étendue à travers le monde : les principaux producteurs et utilisateurs de biogaz sont en Asie, Europe et en Amérique.

Types de biocarburants :

Le bioéthanol :

alcools produits biologiquement, le plus souvent de l’éthanol, et moins fréquemment le propanal et le butanol, sont produites par l’action de microorganismes et d’enzymes par fermentation de sucres ou amidons, ou de cellulose. Ce biocarburant est le plus utilisé dans le monde entier, notamment au Brésil. L’éthanol peut être utilisé dans des moteurs à essence en remplacement pour l’essence. Il peut être mélangé à l’essence : la plupart des moteurs à essence de voitures récentes peuvent fonctionner avec des mélanges incorporant jusqu’à 15% de bioéthanol.

Le biodiesel ou bio-gazole :

Biodiesel

Le biodiesel est le biocarburant le plus répandu en Europe. Dans certains pays, le biodiesel est même moins cher que le diesel conventionnel. De composition similaire à celle du diesel fossile, Il est produit à partir d’huiles ou de graisses transformées par le procédé de trans-estérification. Les matières premières nécessaires à la production du biodiesel sont les graisses animales, huiles végétales, soja, colza, la moutarde, le lin, de tournesol, palme, de chanvre, les algues… Le biodiesel pur (B100) est le carburant avec le taux d’émission le plus bas.

Le biodiesel peut être utilisé dans n’importe quel moteur diesel lorsqu’il est mélangé avec du diesel minéral. Le biodiesel est aussi plus sûr à manipuler et à transporter, car il est aussi biodégradable que le sucre, 10 fois moins toxique que le sel de table.

Le diesel renouvelable :

ce biocarburant est une forme de carburant diesel qui est dérivé des matières premières renouvelables plutôt que des matières premières fossiles utilisés dans la plupart des carburants diesel.

Le biogaz :

ce biocarburant sous forme de gaz est créé lorsque la matière organique se décompose dans un environnement exempt d’oxygène (ferments). Ces matières organiques peuvent inclure les résidus de récolte, les eaux usées et le fumier. Le biogaz peut être récupéré grâce à des systèmes mécaniques de trait

Biomasse bois

La biomasse No Comments »

Le bois : biomasse solide

Le bois, biomasse solide, est fabriqué grâce à l’énergie solaire (photosynthèse) et utilisé comme combustible depuis longtemps.

Le bois: une énergie renouvelable

 

Avantages environnementaux de l’énergie bois :

Le bois énergie présente plusieurs avantages environnementaux par rapport au combustible fossile. Le principal avantage est que le bois est une ressource renouvelable offrant un approvisionnement durable et fiable. L’autre avantage majeur de cette biomasse solide est que sa combustion ne contribue pas à l’accroissement de l’effet de serre : la quantité de dioxyde de carbone (CO2) émise pendant la combustion est généralement 90% inférieure à celle émise par les combustibles fossiles. De plu, le combustibles bois contient des quantités minimes de soufre et de métaux lourds ce qui n’en fait pas une menace pour la pollution des pluies acides.

Avantages économiques du combustible bois ou biomasse solide :

Le principal avantage économique de l’énergie de la biomasse bois est que le bois est généralement beaucoup moins cher que les combustibles fossiles : gaz, fioul… Les institutions publiques comme les écoles, les hôpitaux, les prisons, et les municipalités, appartenant à des projets de chauffage urbain, sont des cibles de choix pour l’utilisation de l’énergie de biomasse bois.
Avant de construire ou remodeler un établissement afin d’utiliser la biomasse de bois pour les besoins en énergie, les utilisateurs potentiels doivent évaluer le marché local pour l’approvisionnement en bois.

Biomasse et géothermie : quelles différences ?

La biomasse No Comments »

Différences biomasse géothermie, définition géothermie, chauffage géothermie

Au rayon des nouvelles énergies, il est parfois difficile de s’y retrouver. Vous savez à peu près comment fonctionne l’énergie solaire et reconnaissez des éoliennes quand vous en apercevez, mais qu’en est-il de ces énergies « invisibles », qui émanent du sol ou de l’air pour chauffer directement votre habitation? Biomasse et géothermie utilisent toutes deux les ressources de la terre pour produire de l’énergie : quelles sont les différences entre les deux procédés ?

 

Source image: Free Digital Photos

La géothermie : l’énergie de la terre

Comme l’indique son étymologie, la géothermie est un processus qui permet d’exploiter la chaleur issue du noyau terrestre. Pour information, plus l’on s’enfonce vers le noyau de la terre, plus la température augmente : de 3 degrés en moyenne tous les 100 mètres.

La géothermie permet d’obtenir de l’électricité (avec des turbines) et de la chaleur. Pour ce faire, on utilise différents procédés de chauffage géothermique :   système de géothermie verticale ou horizontale nécessitent un forage léger et vous permettront de mettre en place un plancher chauffant tout en alimentant vos radiateurs et votre réseau d’eau chaude.

Voici un tableau des différents procédés géothermiques que vous pouvez faire installer dans votre habitation :

Cliquez pour agrandir l’image.

La biomasse: l’énergie organique

Le principe de la biomasse est simple : utiliser les matières organiques de la Terre comme sources d’énergie.Buches ou écorces de bois pour produire de la chaleur. Pour info, les déchets agricoles peuvent aussi être employés en combustion, tout comme les déchets organiques. Contrairement à la géothermie, qui fonctionne grâce à des pompes à chaleur, il s’agit donc d’utiliser des matières premières pour alimenter des installations énergétiques.

Les matières organiques sont enfin utilisées pour produire des carburants eco-friendly à base d’éthanol : du  glucose ou des huiles végétales pour rouler vert!

Source tableau : www.nextherm.fr

Lancement de la 2 ème édition du colloque national biomasse sous le thème « Bois énergie : une chance pour l’économie française »

La biomasse No Comments »
Forum national biomasse- l'importance de la fillière bois

2ème colloque national biomasse 2012

La deuxième édition du forum national biomasse, organisé par le Syndicat des énergies renouvelables (SER) et sa branche biomasse (France Biomasse Energie) s’est ouverte mardi 3 juillet 2012, sous le thème «  Bois énergie : une chance pour l’économie française ».

C’est Madame Delphine Batho, ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie qui a ouvert le colloque, évoquant l’importance de la biomasse qui représente près de 50 % de la production française d’énergies renouvelables, ce qui en fait donc la première filière d’énergies renouvelables du pays.

La ministre s’est longuement attardée sur le rôle de la filière bois, en précisant que le but aujourd’hui, est celui d’en faire  « une énergie majeure du mix énergétique ».

A savoir que pendant ce colloque, trois principaux thèmes ont été abordés :

  • L’état des lieux des installations biomasse
  • La consommation de combustibles bois
  • Les atouts économiques de la filière
  • La dynamique d’investissement
  • Les actions prioritaires pour la législature à venir

 

 

Bioénergie

La biomasse No Comments »

Bioénergie : définition

La bioénergie est l’énergie renouvelable extraite à partir de matériaux issus de sources biologiques ou biomasse. La biomasse est toute matière organique qui a stocké la lumière du soleil (par photosynthèse) sous la forme d’énergie chimique. Utilisée en tant que carburant, il peut s’agir de bois, déchets de bois, paille, fumier… En 2010, les unités de bioénergie installées à travers le monde ont permis de produire 35 GW d’électricité, dont 7GW aux États-Unis.

Production de la bio-énergie :

La bio-énergie est extraite en transformant les produits de la biomasse en sources énergétiques solides, liquides ou gazeux. Voici les principales techniques de conversion bioénergétique :

  • Combustion : la biomasse brûlée produit de la chaleur et/ou de l’électricité ;
  • biochimie : la biomasse est transformée en combustibles liquides
  • fermentation : permet la production des combustibles gazeux ;
  • transestérification : permet la production d’huiles et produits chimiques de grande valeur.

Avantages de la bioénergie :

L’avantage majeur de la bioénergie est qu’elle est extraite de la biomasse qui est une source d’énergie renouvelable basée sur le cycle du CO2, contrairement aux autres ressources naturelles comme le pétrole, le charbon et les combustibles nucléaires.

Le recours à la bioénergie contribue également à la gestion des déchets ainsi que la sécurité énergétique. De ce fait, l’utilisation de combustibles de la biomasse aidera à prévenir ou à ralentir le changement climatique bien qu’elle ne peut représenter, à elle seule, une solution globale à ces problèmes.

Chaudière biomasse

La biomasse No Comments »

Chaudière biomasse : une solution de chauffage écologique

La chaudière biomasse est une solution de chauffage écologique et avantageuse qui permet d’utiliser l’énergie dégagée par la combustion du bois ou de céréales. Ce chauffage écologique au rendement important permet un chauffage central et de produire de l’eau chaude sanitaire.

Une chaudière biomasse

 

 Types de chaudières biomasse :

Nous distinguons deux types de chaudières biomasse :

  • Chaudières bois : fonctionne exclusivement à des bûches bois ou aux pellets de bois. Ce système assez ancien bénéficie aujourd’hui d’importants progrès technologiques. L’utilisation du bois permet des économies de 30% par rapport à l’utilisation du fioul.
  • Chaudières Multi-combustibles : fonctionne avec plusieurs types de combustibles (bois, granulés de bois, céréales…).

Coût d’une chaudière biomasse et aides de l’état :

Le prix d’une chaudière à biomasse est plus élevé qu’une chaudière à gaz ou au fioul. Cette différence de prix sera cependant amorti par la différence de coût des carburants. De plus, depuis 2005, choisir une chaudière biomasse ayant le label flamme verte donne droit à une réduction d’impôt de l’ordre de 40%. Cette initiative rend ce type de chaudières plus abordable.

Biogaz

La biomasse No Comments »

Biogaz : définition

Usine de production du biogaz

Le biogaz désigne généralement un gaz produit par la décomposition biologique des matières de la biomasse en l’absence d’oxygène. Les déchets organiques tels que des plantes et d’animaux morts, déjections animales, déchets de cuisine et peuvent être convertis en un combustible gazeux appelé biogaz. Le biogaz provient de matières biogéniques et est un type de biocarburant.

Le biogaz est produit par la fermentation de matières biodégradables, comme la biomasse, le fumier, des eaux usées, les déchets municipaux, déchets verts, matières végétales, et des cultures.

Composition du biogaz :

La composition du biogaz comprend principalement du méthane (CH4), du dioxyde de carbone (CO2) et en plus petites quantités de l’hydrogène sulfuré (H2S).

 

Utilisation du Biogaz :

Le méthane des gaz, hydrogène et monoxyde de carbone (CO) peuvent être brûlés ou oxydés par l’oxygène. Cette libération d’énergie biogaz permet d’être utilisé comme combustible. Le biogaz peut être utilisé comme carburant dans n’importe quel pays à des fins de chauffage. Il peut également être utilisé dans un moteur à gaz et converti en électricité et/ou en chaleur.

Le biogaz peut également être compressé, un peu comme le gaz naturel, et utilisé pour les véhicules à moteur électrique. Au Royaume-Uni, par exemple, on estime que le biogaz a le potentiel pour remplacer environ 17% de carburant des véhicules.

Le biogaz est un carburant renouvelable, il est donc éligible aux subventions sur les énergies renouvelables en France.

Centrale biomasse

La biomasse No Comments »

Principe de fonctionnement d’une centrale biomasse :

Une centrale biomasse permet de produire de l’électricité grâce à une turbine reliée à un alternateur. Cette turbine est actionnée et mise en mouvement par la vapeur d’eau qui se dégage suite à la combustion de matières organiques qui forment la biomasse.

Centrale biomasse

 

Voici les différentes étapes nécessaires à la production de l’électricité dans une centrale biomasse :

  • Étape de combustion : les produits de la biomasse sont brûlés dans une chambre de combustion,
  • Production de la vapeur : la chaleur qui se dégage suite à la combustion de la biomasse servira à chauffer de l’eau dans une chaudière. Cette eau est transformée en vapeur qui sera envoyée  vers des turbines.
  • Production de l’électricité la turbine tourne et fait fonctionner un alternateur qui produit un courant électrique alternatif. Un transformateur présent dans la centrale biomasse élève la tension du courant électrique produit afin d’en faciliter le transport dans les lignes à moyenne et haute tension.
  • Recyclage : grâce à un condenseur, la vapeur est à nouveau transformée en eau qui sera récupérée et réutilisée dans un autre cycle de production d’électricité.
© 2016 La Biomasse. All Rights Reserved. Immobilier : focus sur les principaux isolants naturels « durables » - Faites installer un poêle à granulés par votre constructeur de maison en Saône-et-Loire - Biocarburant - Biomasse bois - Biomasse et géothermie : quelles différences ? -
12
Entries RSS Comments RSS Connexion